À propos

L’objectif de ce carnet de recherche est d’interroger les liens qu’entretiennent monnaies et territoires. Porté par des membres du laboratoire UMR 5206 Triangle, ce projet a l’ambition de fédérer les chercheurs et chercheurses dont les travaux portent sur toutes formes monétaires et financières en tant qu’elles sont ancrées dans un territoire. Cela concerne donc notamment les monnaies locales, les cryptomonnaies dès lors qu’elles sont assujetties à un projet territorial, les circuits courts de la finance, mais également la monnaie en général en tant qu’elle est étudiée dans son ancrage territorial.

Travaillent en son sein et en collaboration des chercheurs et chercheuses de différents laboratoires, basés à Lyon, Clermont-Ferrand, Paris, Bordeaux, etc.

Ce carnet a notamment la fonction d’accompagner l’activité scientifique du programme de recherche TerMos, qui porte sur les dynamiques territoriales des monnaies locales dans la région Auvergne Rhône-Alpes. Si la dimension territoriale semble évidente lorsqu’on étudie les monnaies locales, elle est souvent davantage utilisée comme un arrière-plan sans signification spécifique que comme axe structurant des travaux concernés. Les dynamiques territoriales des monnaies locales restent donc mal connues.

Un vaste terrain reste à défricher lorsqu’on s’intéresse aux dynamiques territoriales des monnaies. D’abord au niveau du processus de construction du territoire de circulation des monnaies locales, de la mesure de leur efficacité et de leur pertinence au regard des objectifs des acteurs. Ensuite dans l’analyse des différents impacts socio-économiques de la circulation et l’utilisation de monnaies alternatives sur les acteurs du territoires, leur résilience et le « saisissement démocratique » qui les accompagne, d’autant plus face à la crise économique et sanitaire qui aujourd’hui incite un nombre croissant de collectifs à proposer des solutions locales, éthiques et écologiques aux producteurs et aux consommateurs.